L'ex-usine CMMP d'Aulnay-Sous-Bois (l'historique du dossier ici) - les articles de monaulnay.com - la chronologie ci-jointe

informations 2017

Janvier

Lors du dernier conseil municipal, le maire d'Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza (LR) a fait des annonces à propos du terrain qui abritait le CMMP. Comme la précédente majorité de Gérard Ségura (PS), Beschizza envisage de faire un parking sur cette dalle, mais d'une taille supérieure à 47 places. Aux abords de la dalle, le groupe scolaire du Bourg pourrait être agrandi, " la ville ayant des besoins en équipements ". " Les études de faisabilité " n'ont " pas encore été réalisées ", précise la Mairie.

Au cours de ce même conseil, Bruno Beschizza a précisé qu'un " un devoir de mémoire " incombe à la ville. Et de proposer qu'une " stèle " soit érigée dans le cimetière voisin - où certaines victimes de l'amiante sont d'ailleurs enterrées. Gérard Voide, du Collectif des Riverains et Victimes du CMMP, s'est exprimé à ce sujet : " Cela traduirait une reconnaissance de ce drame. A condition qu'il ne s'agisse pas d'une plaque un peu cachée, mais d'un vrai monument. "

Lire à ce sujet l'article du Parisien du 25 décembre 2016, et celui du 27 décembre 2016. Un second article en date du 27 décembre rappelle que la commune a payé près de 16,5 M€ pour la dépollution du site, alors que le CMMP n'a déboursé que 478 000 €, le pollueur s'étant "simplement conformé à des obligations, définies dans une convention signée avec la précédente municipalité, avant le début des travaux".